MESSAGE DE NICOLAS DUPONT – AIGNAN

Francaisdefrance's Blog

Chers compatriotes,

Dans une semaine, la France aura élu un nouveau président pour 5 ans. Nous sommes conscients du caractère historique des jours que nous vivons.
Face au candidat Macron, successeur de Hollande et porteur de ses échecs, marionnette du Système, des banques, des médias, de l’Europe des technocrates, de la mondialisation à tout-va, de l’immigration massive et de ses conséquences mortifères, nous avons porté notre choix sur Marine Le Pen qui, seule, représente le camp des Patriotes. Des « patriotes », et non, des « nationalistes », comme voudraient le faire croire ceux qui répugnaient encore il y a quelques semaines de prononcer ce mot – ringard à leur yeux – de « Patrie » et qui aujourd’hui tentent de se le réapproprier dans la panique, sentant soudain le vent tourner.
Ils ne sont pas encore très nombreux, ceux qui ont rallié la candidature de Marine Le Pen, mais ce sont de vrais Patriotes. Comme Marie France Garaud, par exemple. Ils ont pour…

Voir l’article original 647 mots de plus

Publicités

Les musulmans qui s’engagent dans le terrorisme islamiste sont comparables à des victimes de mind-control

Wikileaks Actu Francophone

mind_wikiLe mind-control, ou contrôle de la pensée, « est une théorie scientifique controversée selon laquelle les sujets humains peuvent être endoctrinés d’une manière qui cause « une altération de l’autonomie, une incapacité à penser indépendamment, et une perturbation des croyances et des affiliations. Dans ce contexte, le lavage de cerveau se réfère à la rééducation involontaire des croyances et des valeurs fondamentales » (wikipedia). Parler de mind-control dans le cas du terrorisme est tout à fait justifié, puisque l’individu qui commet un acte terroriste a toujours été victime d’un endoctrinement préalable qui le conduit à « une altération de l’autonomie, une incapacité à penser indépendamment » et que, dans d’autre cas, cet individu a aussi subi des tortures physiques ou psychiques pour accomplir un acte terroriste, ou même reçu des drogues qui ont « pour effet de limiter les capacités cognitives et discriminantes du sujet » (wikipedia). Le documentaire de Michael Tsarion évoque…

Voir l’article original 1 515 mots de plus

Ce soir

Rien sur les forums ce soir, ou presque, comme souvent. Et chaque fois je me demande « Que font-ils/elles? » Certains travaillent, ont une famille, certes, mais tant d’entre eux sont seuls et ne travaillent pas, alors? Pour moi, je vis de ces forums, j’ai besoin d’être en contact permanent avec la réalité de ma situation et je ne la trouve que là, bien sûr. Sauf lorsque je me documente, recherche. Evidemment j’ai mille choses à faire pour vivre (heureusement!) et je vois parfois mon fils et le père de mon fils, fais de la marche, etc. Neanmoins, l’issue à cette horreur, à cette situation intolérable et inacceptable, avec toutes les souffrances indescriptibles qu’elle a entraînées et entraîne pour moi, et pour mon fils, je ne la trouverai qu’en me confrontant longuement, des soirées et  des nuits entières, à cette réalité, à me renseigner, chercher, réfléchir. Et je la trouverai.

Donc, le V2K, c’est une A.I., le « gang stalking », c’est du bidon, entendu. Politique, problème de désarmement : retour à la case départ, comme au bon vieux temps de la bombe. La majorité (majorité?) des gens crie à l’apocalypse, les politiques se la ferment et se précipitent dans leur labos pour assurer à leur pays une place au soleil demain. La différence? La mise au point de la nouvelle arme nécessite(?) un génocide, ET JE FAIS PARTIE DES VICTIMES (mon fils, ma mère, le père de mon fils aussi), de cette bombe-là, l’humanité pourrait ne jamais se remettre.

A Jonathan

Merci pour cette superbe journée ensoleillée, au milieu des stands des videurs de grenier et de la foule des éventuels acheteurs, comme toi ou moi. De retour à la maison: le programme de torture (non-touch) redémarre à plein régime, surtout via le programme de synthèse vocale, mais aussi par des agressions physiques en tout genre, sensations physiques étranges, peu douloureuses mais extrêmement inconfortables et par des bourdonnements parfois assoudissants, par de vraies douleurs enfin, rares, mais violentes : aux oreilles, le plus souvent, aigües, ou aux jambes, crampes, maux de tête, comme si on me tapait sur le front des heures et des heures, et d’autres. Je me doute que tu te doutes de tout cela, ne serait-ce qu’à travers mon aspect physique: j’ai vieillie de 10-15 ans en 6 ans.